Up

PARTAGEZ MOI

Aujourd’hui, je vous emmène au marché Forville, la plus ancienne halle de Cannes. Sous un ciel bleu de Mistral, à faire pâlir Cézanne, je vais faire mes emplettes pour confectionner LA recette de l’hiver, le tian aux blettes.

C’est par la rue Meynadier que j’aime passer pour aller au marché ; de bonne heure, les commerçants donne le ton des produits de qualité dans cette rue anciennement « rue grande » où l’on croise souvent un grand chef des tables étoilées de la région.

Forville, c’est aussi la qualité de l’accueil. Les sourires et les conseills transforment les courses en un vrai moment de convivialité. En cette saison, ils vous donneront quelques idées pour cuisiner les blettes.Très utilisées dans la cuisine cannoise, toutes les parties de la plante se consomment : les feuilles hachées entrent dans la composition de la tourte de blettes, des raviolis et du célèbre tian. La partie verte remplace les usages que l’on fait ailleurs des épinards et les côtes s’accommodent de plusieurs manières : à la vapeur avec un filet de citron, frites ou en gratin avec une sauce béchamel.Les producteurs régionaux sont attachés à fournir des fruits et légumes authentiques de grande qualité, que vous retrouverez dans les restaurants alentours et aussi sur les grandes tables étoilées de la région.

Il est un peu tôt mais dans quelques minutes, le soleil d’hiver inondera la terrasse pour un moment de dét
ente face à l’agitation du marché.

En février, le marché est magnifique teinté des couleurs de l’hiver du bord de la Méditerranée, les orangés des cucurbitacées (les courges et les potimarrons) et le vert de la mâche, des épinards et des blettes.

 

La Socca à Cannes, c’est plus qu’une tradition. On peut la déguster à toute heure sur le marché ou bien ici à la Cuisine d’Aqui, devant la porte principale. On la goute à midi pour un déjeuner sur le pouce, ou à l’heure de l’apéritif…

Allez, je vous donne la recette :Ingrédients :
– beaucoup de poivre- 250 g de farine de pois chiches- 50 cl d’eau
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive,- sel et poivreet voici une des meilleures spécialités du marché Forville :Mélanger au fouet l’eau, la farine de pois chiches, l’huile et une cuillère à café de sel fin.Battre jusqu’à ce que le mélange soit lisse. (mon truc, un petit coup de mixeur ne fait de mal à personne)Verser 2 à 3 mm de pâte dans une tourtière spéciale en cuivre légèrement huilée et cuire dans un four à bois très chaud.Quand la surface de la socca est bien dorée, couper en petits carrés et bien poivrer. Bien entendu, le four à bois donne à la cuisson une saveur particulière, mais un four electrique ou à gaz à condition qu’il soit bien chaud fera une très bonne galette pour un apéritif original.Dans ce cas, faites chauffer le four bien chaud et passer quelques minutes sous le grill.

Les olives, les lupins et tous les condiments utiles à la confection d’un bon dîner ou pour un apéritif traditionnel en Provence.Les emplettes se terminent, je n’oublie pas un passage par la pêche localeUn bouquet de fleurs avant de rentrer ou de prendre une pause autour du marché pour un café ou un verre de rosé de Provence.
On se retrouve pour une prochaine balade dans le quartier du Suquet, à la découverte des origines de Cannes en passant par le musée de la Castre.

 


A PROPOS DE L'AUTEUR
Delphine

Delphine

Avec un parcours mêlant culture, édition et tourisme, Delphine organise les publications du blog. Elle aime partager ses expériences culturelles, gastronomiques et dénicher de nouvelles adresses et idées loisirs. Les bons plans et les astuces ne lui résistent pas.

No Thumbnail

Pas d'article plus récent

↓