Up

PARTAGEZ MOI

Le 15 novembre, spectacle de danse, Cie Sebastein Ramirez, Palais des Festivals.

scroll down to english version

Dans les années 80, Cannes s’est imposée comme une référence dans le monde de la danse classique et contemporaine naissante. Sous l’impulsion de Rosella Hightower, danseuse étoile, maitresse de ballet de l’Opéra de Paris, fondatrice de l’Ecole Supérieure de Danse, Cannes  montra sa détermination à accueillir et à s’ouvrir à la danse sous toutes ses formes.

C’est dans ces années qu’est né ce grand festival incontournable : le Festival International de la Danse, devenu Festival de Danse de Cannes, en biennale depuis 1993. La prochaine édition est dans les cartons, préparée par Brigitte Lefèvre, Directrice de la Danse à l’Opéra de Paris et aura lieu en novembre 2015.

On est heureux ici quand on aime la danse ; dans les salles de spectacles de Cannes, c’est une danse multiple et sans clivage qui embarque le spectateur. Tous les courants esthétiques sont représentés, des grandes pièces du répertoire classique, de la danse contemporaine à des univers  mêlant vidéo , théâtre, cirque, la fulgurance des découvertes agit souvent.

Comme de nombreux enfants et adolescents, j’ai rêvé à la danse, je l’ai pratiqué avec joie et énergie, et ce moyen d’expression fut une vraie source de bonheur. Lorsque, alors que j’étais une toute jeune fille, je reçus ce cadeau d’une place de spectacle à Cannes au Palais des Festivals, je ne savais pas qu’il allait rester gravé parmi mes plus beaux souvenirs . Ce magnifique Boléro de Ravel, monté par Béjart et dansé par Jorge Donn venait de m’apporter une émotion brute dont je me souviens encore aujourd’hui avec la même intensité.

Cette saison renouvelle cette vitalité avec sa première date « danse » ce samedi 11 octobre qui nous a donné à voir une création de flamenco contemporain.

Lisez plutôt ce qu’en a écrit Aurore Busser,  Critique danse, théâtre et musique Nice-Matin et surtout courrez réserver vos places pour les prochains et partagez vos émotions, je suis sûre que vous ferez une découverte intense durant cette saison.

Rocio Molina à Cannes :

Le flamenco nouveau est arrivé !
A-t-on jamais vu et entendu deux trombones accompagner les danseurs, les musiciens et les danseurs d’un spectacle « flamenco » ?  Là  n’était pas la moindre surprise  que réservait au nombreux public du Théâtre Croisette la célèbre danseuse et chorégraphe espagnole Rocio Molina . Sur le plateau de « Bosque Ardora, la brochette d’artistes de haut niveau évoluant autour de l’ardente Artémis, déesse chasseresse, avait tout d’une machine vivante, parfaitement huilée, à laquelle participait le décor de forêt nourrie de matériaux organiques.  Ces tableaux ardents, musclés et vibrants, abécédaires du flamenco revu en mouvements aux bras plus flexibles, aux élans plus sensuels, en animait la flamme brûlante avec un souffle neuf.  Rocio Molina, elle, dominait la scène durant tout son spectacle et terminait pas un flamenco époustouflant, effréné, survolté qui lui valait les ovations du public, séduit et conquis.

suivezmon conseil et préparez-vous à vivre une saison danse riche en émotion. Prochain spectacle le 15 novembre avec la compagnie Sébastien Ramirez « Borderline » .+ d’infos

 

English Version

Cannes, a passion for Dance

In the 1980s, Cannes established itself as a reference in the world of classical and budding contemporary dance. Under the impetus of Rosella Hightower, a principal dancer and mistress of the Paris Opera Ballet, the founder of the Ecole Supérieure de Danse, Cannes proved its determination to welcome and to open itself to dance in all its forms.

Those years saw the birth of a major festival not to be missed: the International Dance Festival, which became the Cannes Dance Festival, biannual since 2011. The next event is already on the cards, prepared by Brigitte Lefèvre, Dance Director at the Paris Opera and will take place in November 2015.

We are happy here when people love dance; in the festival rooms of Cannes, varied and seamless dance involves the spectators. All current aesthetics are represented, from major pieces from the classical repertoire to contemporary dance with worlds combining video, theatre, circus…for frequent, dazzling discoveries.

Like many children and teenagers, I dreamt about dance, I practiced it with joy and energy, and this means of expression was a true source of happiness. When, although still a very young girl, I won the prize of a seat at the show in Cannes held at the Palais des Festivals, I had no idea that it would remain engraved as one of my favourite memories. Ravel’s magnificent Bolero, staged by Béjart and danced by Jorge Donn filled me with raw emotion that I can still recall today with the same intensity.

This season renews this vitality with its first “dance” date on Saturday 11 October, which allowed us to experience a contemporary flamenco creation.

You should read the piece by Aurore Busser, Nice-Matin’s dance, theatre and music critic, and above all rush to book your seats for the upcoming performances and share your emotions; I am sure that you will make an intense discovery during this season.

Rocio Molina in Cannes:
The new flamenco has arrived!
Have you ever seen and heard two trombones accompany dancers, musicians and dancers in a “flamenco” spectacle? That was the least of the surprises for the wide audience at the Théâtre Croisette, which hosted the famous Spanish dancer and choreographer, Rocio Molina. On the “Bosque Ardora” stage, the troupe of top level artistes, gliding around the passionate Artemis, goddess of the hunt, gave the impression of a perfectly oiled living machine, in which the forest backdrop filled with organic materials played a role. These impassioned, powerful and vibrant scenes revisited the basics of flamenco with arm movements that were more flexible, with a more sensual momentum, giving a new breath of life to the burning flame. Rocio Molina herself dominated the stage throughout the entire performance, and ended with a breathtaking, unbridled and highly charged flamenco that garnered her ovations from the audience, who were seduced and captivated.

Follow my advice and prepare yourselves for a season of dance that is rich in emotion. The next performance on the 15 November is with Sébastien Ramirez’ “Borderline” company. + info

A PROPOS DE L'AUTEUR
Delphine

Delphine

Avec un parcours mêlant culture, édition et tourisme, Delphine organise les publications du blog. Elle aime partager ses expériences culturelles, gastronomiques et dénicher de nouvelles adresses et idées loisirs. Les bons plans et les astuces ne lui résistent pas.

↓