Up

PARTAGEZ MOI

La Croisette, le matin. calme et sérénité avant les activités nautiques

Connaissez-vous bien la relation indéfectible qu’entretient Cannes avec le 7ème art ?

Je vous invite à découvrir, ou re-découvrir, les lieux et activités qui feront le temps d’un week-end, une ode au divertissement et au plaisir des bonnes choses dans un tourbillon cinématographique. Moteur… Action !

Sous l’œil malicieux de Marylin arborant fière allure sur la façade de l’hôtel Best Western Cannes Riviera, je commence mon escapade en me dirigeant vers la rue d’ Antibes, pour flâner le long des vitrines, moment propice à un achat coup de cœur. C’est alors que je suis dépassé par le petit train, arpentant les axes du centre-ville, sur le thème d’un Cinéma tour.

Les murs peints fresque Marilyn sur la façade de l'hôtel Cannes Riviera

Les murs peints, fresque Marilyn sur la façade de l’hôtel Best Western Cannes Riviera – 16 boulevard d’Alsace

C’est ensuite tout naturellement que je poursuis mon incursion sur une autre artère dynamique de la ville, la rue Meynadier, ou se mêlent saveurs de commerces de bouche, souvenirs et prêt-à-porter en tout genre.

Rue Meynadier le coeur commerçant de la vieille ville

Rue Meynadier le cœur commerçant de la vieille ville

Me voilà à présent sous les halles du marché Forville et ses étals,  multipliant les appels aux sens. Coloré, joyeusement bruyant et titillant les papilles.

En plus des étals du marché, bon nombre de bonnes tables sont nichées à proximité, dans les ruelles du Suquet : la vieille ville. Pour n’en citer que quelques-unes, la Sousta et son célèbre aïoli, le Maschou, le Meat, l’attrayant plateau de mets locaux proposé par Suquet Première ou encore la Pizza Cresci ou Gaston Gastounette sur le port, quai Saint-Pierre.

Le Marché Forville sous la halle centenaire, les étals des producteurs locaux

Le Marché Forville sous la halle centenaire, les étals des producteurs locaux

N’omettez pas de vous rendre sur la Place de la Castre,  incontournable pour la vue panoramique et saisissante qu’elle donne sur la baie et les îles. Je contemple. A côté, un groupe de visiteurs rit aux éclats, ils viennent d’écouter une anecdote que leur a livré la guide, dans le cadre de la visite  «  Cannes et le cinéma, un tandem glamour » assurée tous les vendredis après-midi par l’Office du Tourisme.

Avant de rejoindre le centre-ville, je ferai une halte devant l’Envers du Décor, autre charmant mur peint dans le quartier historique.

Cap sur la Croisette et son Palais des Festivals ! Si Hollywood a son Walk of Fame, nous retrouvons ici le non moins célèbre chemin des étoiles, pléiade d’empreintes laissées par de grands acteurs, actrices et artistes. Je me prête également au jeu de la silhouette de Jack Sparrow au niveau du square. Clac ! C’est dans la boîte.

Le Chemin des Étoiles, les empreintes des mains de stars passées par Cannes

Le Chemin des Étoiles, les empreintes des mains de stars passées par Cannes

Flâner sur le mythique boulevard est toujours agréable, tantôt foulé au pas de course par les joggeurs, tantôt investi par une ribambelle de spectateurs sur les chaises bleues. Quel que soit le temps, celui-ci apporte une teinte à la mer, rarement similaire.

Les chaises le lieu de détente des locaux et visiteurs en toute saison

Les chaises bleues, le lieu de détente des locaux et visiteurs en toute saison

J’irai aussi assurément me déchausser pour fouler le sable encore chaud, avant de rejoindre ma chambre d’hôtel. J’ai posé mes valises entre les murs du légendaire Carlton, qui, en plus de son architecture unique, a également été l’hôte de tournages de longs métrages. « La main au Collet » d’Alfred Hitchcock avec Grace Kelly, ou plus récemment « Grosse Fatigue » avec Carole Bouquet.

Pour le dîner et la soirée, ce sera dans l’un des établissements très « hype » du Carré d’Or, chez La Môme, Le Tube, Le Bobo Bistrot pour leur cadre « trendy » ou encore La Libera. Le P’tit Bar, repère d’habitués du coin, est en bonne place pour commander un premier verre au milieu des nombreux noctambules qui peuplent la rue, tout comme le Barrel Pub. Plus tard, c’est au Chrystie que j’irai taper du pied jusqu’au bout de la nuit…

La baie de Cannes au crépuscule

La baie de Cannes au crépuscule

Le lendemain matin, un soleil éblouissant introduit une journée à de nouvelles expériences.

Il serait bien dommage de quitter Cannes sans avoir vu ce qu’elle a le mieux préservé, en lice pour être classé au patrimoine mondial de l’Unesco : les îles de Lérins.

Les îles de Lérins à 10 minutes de bateau depuis le Vieux-Port de Cannes.

Les îles de Lérins, à 10 minutes de bateau depuis le Vieux-Port de Cannes.

Spirituelle et sauvage pour les uns, Saint Honorat, culturelle et généreuse en criques pour les autres, Sainte Marguerite abrite pour toujours le secret de l’identité du Masque de Fer, si souvent évoquée et fantasmée, que ce dernier a traversé le grand écran, personnage historique entouré au cinéma par Jean Rochefort puis par un certain Léonardo Di Caprio.

Quel que soit votre choix d’île, évasion et communion avec la nature seront au rendez-vous !

Avis aux plus enthousiastes cinéphiles qui seront ravis de la nouvelle : le Musée éphémère du Cinéma sera de retour cet été ! Annoncée, une exposition consacrée à Georges Méliès, réalisateur, illusionniste et  initiateur des effets spéciaux.


A PROPOS DE L'AUTEUR

Alban

Alban est apprenti-conseiller en séjour à l'Office du Tourisme. Il est une jeune recrue qui connait toutes les adresses fréquentées par un public jeune et branché. Opérationnel le jour à l'office du tourisme du Palaisq ou de la gare, il veille sur les bonnes adresses...et parfois jusque tard dans la nuit ! Il apprécie par dessus tout de pouvoir partager ses trouvailles.

↓